Regards…

Faouzi MAAOUIA,

Il a tellement crayonné, dessiné, taquiné l'ombre, essayé de percer le  mystère de la lumière  que l'Artiste est   devenu, sans surprise… peintre…clandestinement.
Cette collection de tableaux, au commencement goutte, avant d'être enfantement de pluie aux récoltes fabuleuses , s'est constituée peu à peu au fil de l'inspiration, tout ce que son pinceau, heureux touchait devenait  art.

Musicien,
Sa perception du monde à travers la peinture.
De la musique avant toute chose !
Ballades fabuleuses toutes en couleurs, en volumes, de ses graphismes! Son pinceau enchanté, au talent réel trempé dans la magie  d'émotion, fait danser les couleurs chaudes et sublime de la Comédie musicale de la vie.Soufflant l'air d'une Destinée,  de ses toiles, se lèvent les formes, une vision, une idée, là pousse une agglomération. Une symphonie colorée  pour nous entraîner vers le mystère d'une porte, d'une fenêtre, d'un fer forgé, d'un grillage ajouré d'un œil qui veille. Et puis, tous ses Poissons du jour et aussi toutes ses femmes.
Toute une perception du monde, de si belles émotions…un très beau voyage .

 

Ses femmes, source et lieu d’inspiration

Ses femmes sont partout il entretient avec elles des rapports multiples et délicats mais sans problème, des rapports de valses marines de partie, de rencontres écrivant ses  Dialogues Il plante son regard sur les femmes et il est multiple
Comme ses  femmes !
Crayonnée, dessinée, illuminée, sublimée !
pas un espace ne lui échappe pour étaler le bruissement de sa peau,
La lumière de son regard
Il la voit de profil  de face, de l'intérieur, l'injecte partout
Emergeant des mondes inconnus
la femme se dévoile au fil des tableaux aussi riches que surprenantes
Elle surplombe les murs,
leur charme et leur force  jaillissent des toiles
elles déchirent les voiles
silence et le désert s'évadent dans le Dialogue d'une Rencontre harmonieuse, traditions et Technicisme révolutionnaire
La transmission !
C'est ainsi que se multiplient haltes et Rencontres d'une âme créative  habitée d'un désir d'éternité
accrochent leur présence fertile à l'univers
investissent le  royaume glacé  du fer même carcéral même crépusculaire
Leurs bras portent tant de choses
La femme est le violoncelle enchanté aux cadences
Les souvenirs, mémoire et non nostalgie se réveillent, submergent  les toiles pour nous prendre la main.

Introduction - Biographie - Presse - Galerie - Contact - Accueil